Dans le labyrinthe du marché du travail #2 | Comment se porte le recrutement des profils com et marketing ? Regard d’expert avec Claire Romanet, fondatrice de Elaee.com

Ariane Beldi:

Voici quelques éclaircissement vraiment bienvenus sur les métiers de la communication en général de la part de la fondatrice d’Elaee, une agence de recrutement spécialisée dans ce domaine, dont j’avais déjà parlé. Je dois dire que j’apprécie beaucoup la manière dont cette agence fonctionne et que je n’en connais aucune autre, pour l’instant, qui aie une vision aussi large de son domaine. Elle ne recrute pas que des candidats à des postes dans divers métiers de la communication, elle communique sur l’évolution de la “communication” d’entreprise en s’adaptant aux nouveaux dispositifs d’information et de communication!

Originally posted on PROFILS EN OR:

Profils en or a interrogé Claire Romanet, fondatrice de elaee.com, cabinet conseil en recrutement spécialisé dans les profils en communication / marketing et digital.

Elle nous livre son analyse sur le recrutement de communicants ainsi que sur le niveau d’exigence des profils recherchés par les employeurs.

©E.Soudan Claire Romanet, fondatrice de elaee.com

©E.Soudan
Claire Romanet, fondatrice de elaee.com

Profils en or : Comment est né le projet elaee ? Qu’est-ce qui vous a motivé lors de sa création?

Claire R. : “Elaee est la réponse à la question que je me suis posée et que nous posons aux candidats que nous rencontrons : « Quel job pour les 20 ans qui viennent ? ».  Après réflexion sur ce qui m’a le plus plu durant tout mon parcours professionnel, je me suis rendue compte que c’est le recrutement de collaborateurs qui était prépondérant. D’où l’idée de créer un cabinet sur les métiers que je connais et que j’aime”.

Profils en or…

View original 890 more words

Categories: Français, In the job hunt maze | Dans le labyrinthe du marché du travail, Quid dicis?, Unwinding the thread | Dérouler le fil | Tags: , , | Leave a comment
 
 

GoogleOgle #1 | Quelques petits trucs pour vous aider à affiner votre recherche avec Google

1370628042_097683-google-logo-squareJe viens de découvrir le blog de Nicolas Friedli, Web, théologie et persiflage, et un de ses articles a particulièrement attiré mon attention: celui concernant divers opérateurs logiques, permettant d’affiner son utilisation du moteur de recherche le plus populaire au monde. Naturellement, il est toujours possible de consulter les manuels de Google, mais dans ce billet, l’auteur vous propose un résumé des principales utilisations du moteur de recherche, avec des exemples concrets.

Categories: Français, GoogleOgle, Quid dicis?, Unwinding the thread | Dérouler le fil | Tags: , , | Leave a comment
 
 

Sur un fil de la toile #10-26 | Les meilleurs blogues de science en français

Ariane Beldi:

Ironiquement, il s’agit d’un livre, imprimé et relié! Cela signifie que pour le tenir à jour, il faudra en sortir plusieurs éditions enrichies à chaque fois ou dont on aura retiré les adresses ayant disparu!

Originally posted on Idées & Sciences:

Sélection 2014

Coordonné par Pascal Lapointe

En une décennie, les blogues ont pris une place à part dans l’univers médiatique et les blogues de science ont souvent mené le bal: dans le monde anglophone, on ne compte plus les scientifiques blogueurs qui ont publié des livres, dont les textes ont été repris dans les grands médias… ou qui ont remporté des prix de journalisme.

Dans le monde francophone, à travers les réseaux mis en place notamment par l’Agence Science-Presse au Québec et Café des sciences en France, cette blogosphère a atteint suffisamment de maturité pour qu’un livre puisse en refléter, chaque année, la qualité et la diversité. La suite sur Editions MultiMondes

View original

Categories: Français, pulling on a web string | sur un fil de la toile, Quid dicis?, Unwinding the thread | Dérouler le fil | Tags: , , | Leave a comment
 
 

The Anime Encyclopedia Rides Again

Ariane Beldi:

So, keep an eye out for it with your bookstore!

Originally posted on Helen McCarthy: A Face Made for Radio:

… or, as some prefer to call it, The Madness of Clements & McCarthy III

Here is is, in all its gilded glory – or rather, here it will be at the end of 2014, just in time for your Christmas gift list. The weight is now so daunting that there’s an e-book version – Stone Bridge Press, as a socially responsible company, doesn’t want to give delivery staff all over the world back strain just before the holiday.

And yes, pedants everywhere, we know that so far anime can’t be conclusively dated before 2017. We were two consistent voices arguing for conservative, securely documented dating during that brief period when the discovery of the Matsumoto fragment led some to posit a date before 1907 for the first animation made in Japan. But “a century” is a fair subtitle tag for an industry that’s been around for at least…

View original 361 more words

Categories: English, Quid dicis?, The Academic Thread | Le fil académique, Unwinding the thread | Dérouler le fil | Tags: , , | Leave a comment
 
 

Fil académique #6-3 | Ne paniquez pas! Un peu de pédagogie bienvenue sur l’évolution récente des médias et de leurs technologies

TV_AvachiJe viens de tomber sur un article de pour Slate.fr relatant la sortie récente de la traduction française d’un nouvel ouvrage sur l’histoire du journalisme et des technologies médiatiques. Intitulé The Influencing Machine: Brooke Gladstone on the Media dans sa version originale, et La machine à influencer : Une histoire des médias, en français, il a été rédigé par Brooke Gladstone, spécialiste de l’analyse des médias pour la National Public Radio (que l’on peut comparer à Radio France, bien qu’il existe aussi de sérieuses différences entre les deux institutions) dont elle anime l’émission On the Media.Il est à noter que l’ouvrage traduit dans la langue de Molière a été préfacée par Daniel Schneidermann, le créateur et animateur de la célèbre émission d’analyse des médias, @rrêt sur images, initialement diffusée sur France 5, avant qu’elle ne migre sur le Web.

Deux aspects rendent cette publication un peu particulière. D’une part, elle se démarque apparemment assez fortement des  rengaines sur l’omnipotence des médias, à la solde d’un obscur pouvoir politique qui manipulerait ainsi les masses, encore très populaires dans certains courants de pensée politiques se voulant “critiques”, mais tournant généralement plutôt au dénigrement de ce qui est simplement différent de ce à quoi leurs auteurs sont habitués. Elle s’intéresse notamment à la manière dont les modalités de réception médiatiques des divers publics contribuent à façonner le fonctionnement des industries de l’information et du divertissement, alors que trop souvent, les approches dites “critiques” ont tendance à postuler l’existence d’un public naïf et innocent qu’il faudrait sauver de l’aliénation. D’autre part, elle se présente sous la forme d’une bande dessinée satyrique, avec l’auteur, elle-même journaliste, se mettant en scène de manière sur un mode d’autodérision. Alors, évidemment, on me dira qu’il est impossible de traiter d’un tel sujet de manière approfondie en ayant recours à un tel mode d’expression, qui se caractérise essentiellement par des dialogues, généralement de longueur et de profondeur limitée, et du dessin, lequel ne pourrait pas rendre la complexité des idées de manière aussi précise et efficace que les mots. Pourtant, il suffit de lire l’extrait, publié sur Scribd par Slate qui en a reçu la permission, pour se convaincre que cette “bande dessinée” arrive parfaitement à traiter de ce sujet complexe sans le caricaturer, tout en gardant un ton léger et parfois même badin. En effet, le dessin permet d’aller directement au cœur du sujet, en montrant de manière parfois amplifiée les éléments les plus importants des arguments de l’auteur. Les multiples études scientifiques sont citées et expliquées sur un mode où l’auteur s’adresse directement au lecteur, son alter ego bdesque le regardant presque droit dans les yeux.

Sur cette base, il me semble donc que cet ouvrage est recommandable à toute personne, étudiant, enseignant, chercheur ou simple lecteur intéressé par le sujet.

Categories: Français, Quid dicis?, The Academic Thread | Le fil académique, Unwinding the thread | Dérouler le fil | Tags: , , , | Leave a comment
 
 

Au 6 février 2014 | Thèse enfin finie et bien finie!!

graduate_10_transAlors, voilà, enfin, enfin, enfin….ma thèse est terminée et bien terminée! Non, je ne vais plus rien y ajouter! C’est fait, finito! Toutes les démarches administratives pour le dépôt de ma thèse aussi! J’ai reçu un certificat m’annonçant que j’avais réussi mon doctorat et qu’il ne me reste donc plus qu’à venir chercher mon joli papier officiel le 27 juin 2014 à Strasbourg, au cours d’une cérémonie de remise des diplômes!

Sinon, j’attends avec une certaine impatience qu’elle soit enfin mise à disposition sur le répertoire national des thèses déposées dans les universités françaises. Pour l’instant, tout ce qui est indiqué sur ma page, c’est ceci:

Capture d'écran de ma page sur le répertoire national Thèses.fr. au 6 février 2014.

Capture d’écran de ma page sur le répertoire national Thèses.fr. au 6 février 2014.

Mise à jour au 10 février 2014:

Grâce aux indications d’Emilien Ruiz, chercheur post-doctorant au Centre d’études européennes à SciencesPo, j’ai découvert qu’il m’était possible de publier ma thèse sur TEL (Thèse En Ligne) un autre registre nationale français, mais promouvant l’auto-archivage afin de faciliter le partage des travaux des chercheurs. Vous trouverez un résumé ainsi qu’un lien vers une version PDF de ma thèse dans son intégralité sur cette page.

Categories: Français, News | Actualités, Quid dicis? | Tags: , , | 4 Comments

Le fil académique #8-1 | L’exploit de cette jeune femme? Rendre la science drôle

See on Scoop.itAcademia X.0

“Rôle des protéines lin-15A et rétinoblastome dans la reprogrammation cellulaire directe in vivo chez C. elegans”. En lisant cet intitulé de thèse vous vous dites que la science est un monde barbare et inaccessible.

Commentaire d’Ariane Beldi:

J’aurais bien aimé pouvoir présenter ma thèse de cette façon, même si le sujet était certainement moins compliqué à comprendre pour des non-initiés!

See on www.huffingtonpost.fr

Categories: Français, Quid dicis?, The Academic Thread | Le fil académique, Unwinding the thread | Dérouler le fil | Tags: , , , , | Leave a comment

Je ne serai pas cette blogueuse-là.

Ariane Beldi:

Eh beh! Voilà tout un pan de la blogosphère que je ne connaissais pas vraiment! En effet, je lis surtout des blogs politiques ou académiques, ce qui fait que je ne suis pas vraiment familière de ce milieu des blogs commentant la mode et les styles de vie. Mais, cette expérience me rappelle un peu certaines soirées de vernissage sous forme de portes ouvertes au grand public proposées par des galeries très “in” où seul le cercle confidentiel de l’artiste exposé et du proprio est accueilli chaleureusement, tandis que le reste du public est tout juste toléré pour faire foule et montrer ainsi l’importance majeeeuuurrr de l’institution dans la cité! C’est un peu dommage que la blogosphère soit gagnée par cet espèce de snobisme déplacé!

Originally posted on Two girls, one mag.:

Avertissement : cet article va nous griller à tout jamais de la blogosphère, va probablement être suivi de tweets antipathiques et autres commentaires “bouh t’as pas gagné alors tu râles”. Auxquels nous répondrons simplement “euh ouais, si tu le dis…”

Comme vous le savez, nous sommes allées au Trophée des Influenceurs Tribway. Écrivant pour un jeune blog, nous étions bien conscientes que gagner était secondaire et notre but était surtout de rencontrer des “collègues”, chose rare puisqu’on bloggue le plus souvent seules… Lla fête pour nous, en gros…

C’était la première fois que nous participions à ce type d’événement et nous en sommes revenues avec… comment dire? un goût de “oh putain non mais c’est comme ça en vrai la blogosphère????”

omg

Etant liégeoises, nous avons donc fait 800 km pour nous y rendre, le tout dans l’aprem because examens de l’étudiante et de la prof que nous sommes.

L’événement…

View original 1,547 more words

Categories: Unwinding the thread | Dérouler le fil | Leave a comment

Sur un fil de la toile #6-7d | Petite exercice de débat en…quelques lignes!

Bagarre_MangaComme en témoigne mes derniers 3 billets (ici, ici et ici), cela fait maintenant quelques jours que je suis engagée dans une espèce de débat, ou plutôt de polémique, avec lesobservateurs.ch, au sujet de leurs méthodes souvent fortement discutables d’un point de vue déontologique et factuel. Une foire d’empoigne verbale serait d’ailleurs plus appropriée comme expression. Mais, je relève que j’ai quand même réussi à les faire réagir, alors qu’il semblerait que la plupart de leurs lecteurs un peu critiques qui ont tenté d’obtenir des réponses de leur part se sont simplement heurtés à un mur de silence. En effet, il est connu que les responsables de ce blog collectif d’opinion (média d’opinion, paraît-il….mais, je pense que simple blog est plus exact…correct, quoi!) n’acceptent que très rarement de publier des commentaires qui ne sont pas des louanges ou du moins, des propos allant dans leur sens. Il faut donc les piquer au vif et les provoquer pour obtenir une réaction, laquelle pour se faire connaître, doit forcément passer par la publication du commentaire en question. C’est apparemment la seule manière d’engager une discussion contradictoire avec ces gens, enfin, disons plutôt le pugilat, parce qu’on peut difficilement considérer ces échanges comme un dialogue.

Dès le début, mes interlocuteurs ont ainsi essayé de me mettre K.O., en s’en prenant directement à ma personne, laissant entendre que je serais une faible d’esprit frustrée et retenue idéologiquement prisonnière par mon entourage. Malheureusement pour eux, j’ai une sérieuse habitude de la polémique et du débat. Du coup, je ne lâche pas prise si facilement. Les gens qui me connaissent savent que j’adore les discussions contradictoires. Et il y a une bonne raison à cela: J’apprécie de tester mes arguments, positions et hypothèses avec des gens qui ne sont pas d’accord avec mes idées ou ma vision du monde. Sans que cela ne dégénère forcément en gueguerre, mais quand ça arrive, ça ne me pose aucun problème! Même dans ce genre de circonstances, j’arrive à apprendre tout un tas de choses! Et contrairement à certains (suivez mon regard “observateur”….Ok, oui, je sais, c’est nul comme blague!), je suis prête à reconnaître mes erreurs le cas échéants. Cependant, lesobservateurs.ch n’ont aucune obligation de discuter avec moi ou même de me lire et ils me l’ont fait savoir toute à l’heure par ce twit rageur:

Continue reading

Categories: Français, pulling on a web string | sur un fil de la toile, Quid dicis?, Unwinding the thread | Dérouler le fil | Tags: , , , | 1 Comment

Sur un fil de la toile #6-7c | Il y a décidément vraiment très, très loin du politiquement incorrect au véritable anticonformisme

icon_5 (4)Hier matin, les Observateurs se sont finalement décidés à répondre à mon billet de blog, mais sur Twitter. Malheureusement, leur réponse est loin d’être à la hauteur. En effet, ça commence même très mal:

Vraiment rien? Pas exactement. En les titillant un peu et en leur mettant vraiment sous le nez les cas qui m’ont paru les plus problématiques, ils se sont finalement décidés à me répondre sur deux d’entre eux, mais avec des pirouettes, qui font clairement comprendre qu’ils n’ont aucune intention de reconnaître la moindre erreur, même quand elle danse nue sous leur yeux.

Continue reading

Categories: Français, pulling on a web string | sur un fil de la toile, Quid dicis?, Unwinding the thread | Dérouler le fil | Tags: , , | 4 Comments

Create a free website or blog at WordPress.com. The Adventure Journal Theme.

Archives et Culture Pop'

Découvrir le monde des archives à travers la littérature populaire, les séries et le cinéma

Lisez La Science

Parler de livres de science pour donner envie de les lire

PROFILS EN OR

Association de communicants lyonnais en recherche d'emploi

Alexandre Afonso

The natural order of things

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 1,234 other followers

%d bloggers like this: