Link

Au fil de mes lectures # 5 | Le DVD et la logique de l’oeuvre

CD_Holder_transLa sérendipité fait souvent très bien les choses. Je faisais une brève recherche sur Google à propos du terme “autheuring” et je suis tombée sur ce très intéressant entretien à propos du DVD et de la logique de l’oeuvre: Dissidenz » La logique de l’Oeuvre – Entretien avec Vincent Paul-Boncour. Ce qui tombe bien, puisque mon travail de thèse porte sur ce que j’appelle le re-conditionnement de contenus déconsidérés, comme les séries TV, en “œuvres audiovisuelles”.

Advertisements
Aside

Suivre les élections présidentielles US 2012 un peu différemment, avec le projet Pegasus Data, sur la base d’une analyse des termes utilisés sur les réseaux sociaux, notamment Twitter!

Pegasus Data Project

La proximité de l’élection présidentielle américaine multiplie les initiatives de visualisations, sondages, etc… Le New York Times nous gratifie de deux visualisations qui ont le mérite d’être plus que de simples infographies.

Les “swing states” au fil des décennies

Sur une longue timeline verticale, des étapes horizontales représentent les positions des Etats US à chaque échéance électorale (présidentielle). Les Etats y sont classés par pourcentage affinité “démocrate” ou “républicaine”. Par un jeu de couleurs simple mais très efficace, on y observe donc en un coup d’oeil les tendances lourdes de certains Etats comme les zigzags de certains autres.

Disponibles depuis 1952, les données montrent que les Etats-Unis vivent actuellement des élections beaucoup plus serrées qu’à certaines époques (voir ci-dessus, 1964-1972).

Deux modes d’affichages sont disponibles : les Etats répartis sur leur axe horizontal en fonction de la proportion de votes démocrates/républicains (ici, les deux premiers graphes), ou empilés (ci-dessus). Il…

View original post 198 more words

Conference | GigaNet 7th Annual Symposium Baku

The Global Internet Governance Academic Network (GigaNet) will hold the Seventh GigaNet Annual Symposium, on 5 November 2012, one day before the United Nations Internet Governance Forum (IGF) in Baku, Azerbaijan.

Since 2006, GigaNet has organized an Annual Symposium to showcase research about Internet Governance, focusing on an interdisciplinary approach. As in previous years, this year’s symposium will provide room to discuss current and future questions as well as the challenges encountered and results achieved in Global Internet Governance.

If you prefer to register via email, please write to jpohle@vub.ac.be.

Read more here!

Commentaire à chaud #2 | Tout le monde n’a pas une belle bouille à afficher sur son profil!

Série-avatars-Beldi

Ceci n’est pas une série d’anonymes. Ce n’est pas du Warhol non plus, ni même une vaine tentative d’imitation! C’est juste une seule personne, bien réelle. Et elle ne se cache pas du tout.

Ce matin, une militante et éditorialiste française, avec qui j’ai eu une prise de bec sur Twitter au sujet de la supposée islamophobie de Caroline Fourest, m’a soudainement reproché de cacher ma véritable identité derrière un avatar. Cela m’a rappelé qu’il y a quelques semaines, au cours d’une discussion à batons rompus sur Facebook, un autre interlocuteur m’avait défiée en m’ordonnant de poster une photo de mon vrai visage. Du genre “Allez, montre-le si t’en as!” Ma première réaction fut de l’envoyer ballader en me moquant de lui. En quoi le fait d’afficher une photographie de ma bouille plutôt que les images de ce personnage manga que je m’étais constitué, pouvait l’aider à me connaître ou même à m’identifier? Ou même constituer un acte de courage et de transparence? Et puis, de quoi se mêlait-il? Ce n’est pas parce qu’il avait posté des photos supposées le montrer en sous-vêtements au saut du lit qu’il me permettait de le distinguer avec certitude des milliards d’autres internautes ou encore de mieux le comprendre. Si ça se trouve, c’était des photos qu’il avait piochées sur le Web et qu’il avait trouvées rigolotes au point de se les attribuer. Ce qui m’a poussée à lui répondre que, quelle que soit l’identité réelle de la personne représentée, elle devait avoir un léger problème d’exhibitionnisme narcissique. Continue reading

Status

Pulling on a web string #5 | Henry Jenkins in Luzern, Switzerland

As I have initially announced on my doctoral blog, 2 weeks ago, Henry Jenkins, the world-reknown specialist of civic media, fan activism, transmedia, new media literacies, fan studies, and comics studies, is now traveling in Europe for a 2-months long tour. This trip has already taken him to 15 cities in 7 different countries!  He is now in the Zürich area, in Switzerland, and tomorrow, he will be the keynote speaker at a conference, entitled “Partizipatives Storytelling mit Social Media & Co Geschichten erzählen, die unser Publikum zu aktiven Beteiligten machen“, organized by the Center for Story Telling, with the support of  the Hochschule Luzern – Design & Kunst and the Zürcher Hochschule der Künste ZHdK.

Unfortunately, because I couldn’t find this specific information early enough, I have been unable to reserve a sit for this event. However, I called the organizer and I understand that the conference will be live-streamed from the Bourbaki Kino Bar, where it will be taking places. So, even though I won’t have the pleasure to see Henry Jenkins in full flesh, at least, I’ll get at least to listen to his talk! Not as good, but better than nothing!  The lady I talked to told me that the link to the live-stream will be posted on the Facebook page of the Center for Story Telling.

Here is the program of the day (pdf). You’ll note that Henry Jenkins will be speaking between 9:45am and 11:00am. So, if you’re interested, be on time in front of your computer, with a proper working Internet connection! Moreover, don’t miss out the other presentations if you do speak German or have a sufficient command of this language to understand the other speakers. Otherwise, the organizers have also set up a Twitter thread called #stk12.