Simplement correct #4-6 | Frédéric Taddeï doit-il être un journaliste ou un redresseur de torts?

Kid_with_the_press_transDepuis deux semaines, une partie des réseaux sociaux s’écharpent au sujet du fonctionnement de l’émission Ce soir ou jamais (CSOJ), animée depuis ses débuts par Frédéric Taddeï. Il lui est notamment reproché d’inviter des personnalités aux idéologies douteuses et de leur offrir ainsi une tribune (supplémentaire) pour s’adresser au grand public. Je n’ai pas l’intention de revenir ici sur tous les propos qui ont été tenus à ce sujet, mais je voudrais néanmoins m’attarder sur la critique que Caroline Fourest fait de cette émission dans sa chronique hebdomadaire sur France Culture. En effet, elle sort un peu du lot en ce qu’elle pose une question, qui est certes sempiternelle, mais importante et qui est celle du rôle du journaliste arbitrant un débat. Si je suis généralement en accord avec les analyses de l’essayiste-journaliste, cette fois-ci, il m’est vraiment impossible de la suivre. Et j’avoue un certain agacement face à son entêtement à répéter sur Facebook et dans d’autres médias certaines allégations fortement approximatives, pour ne pas dire franchement inexactes. Je vais essayer de prendre un à un ses principaux arguments. Continue reading

Advertisement
Video

Commentaires à chaud #8 | Le Printemps Francais devant le Grand Orient

Libération de la pensée? Plutôt délire déchaîné, oui! Et ce que les représentants du Printemps français appellent du “politiquement incorrect” n’a rien à voir avec de l’anticonformisme. C’est simplement une manière sémantique de déguiser des réflexes primaires de rejet de ce qui leur déplaît. Il n’y a aucune réflexion rationnelle là derrière, simplement une aigreur bileuse qui suinte de partout. Politiquement incorrect? Certes, mais alors littéralement “incorrect”, c’est-à-dire, d’après le dictionnaire, “inexact”, “faux”, voir éventuellement “malhonnête”! En d’autres termes, ces mouvances tentent de faire passer des discours irrationnels pour de l’anticonformisme.

Ainsi, entre démence paranoïaque et indignité totale, l’action et la rhétorique du Printemps français sont simplement consternantes!

Prétendre que les Franc-maçons sont derrière la loi Taubira ou même les instigateurs du mouvement sociétal qui a mené à son élaboration et acceptation tient du fantasme pur et simple. Il s’agit d’un développement historique s’inscrivant dans la ligne directe de l’émancipation des femmes et du délitement progressif du patriarcat, une évolution voulue par la majorité de la société française (et des sociétés européennes aussi), que cela plaise ou pas au “Printemps français”, lequel ne représente vraiment que lui-même! Que les Francs-maçons adhèrent à ces développement, voir les accompagnent, est une chose, mais ils n’en sont certainement pas la seule ni la principale cause!

Ensuite, il n’y a rien de particulièrement original, ni même de courageux à leur action, quoiqu’en dise le type au micro. Rien d’original, parce que la théorie du complot maçonnique est presque aussi vieille que la Franc-Maçonnerie elle-même. On pouvait donc difficilement faire plus répétitif!

Rien de courageux non plus, parce que le Printemps français ne risque strictement rien à venir beugler sous les fenêtres du Grand-Orient! Après tout, contrairement à ce que Mme Bourge prétend, la France reste bien une démocratie qui respecte la liberté d’expression, même quand elle se fait aussi outrancière et malveillante. Non seulement cela, mais la manière dont ces petits ont été utilisée est simplement vicieuse et obscène! Quand je pense que les mêmes milieux avaient hurlé au scandale et à l’exhibitionnisme pornographique parce que des enfants, à nouveau embrigadés par des adultes sans scrupules dans une manif “contre le mariage pour tous”, avaient été exposés à la vue de seins nus barbouillés de messages anti-catholiques en septembre dernier! Mais, apparemment, l’amour des militants du Printemps français pour les “plus faibles” et les enfants ne va pas jusqu’à les empêcher de les utiliser publiquement dans des mises en scène d’une parfaite indécence, piétinant ainsi allègrement la dignité de ces enfants!

J’espère donc que les services sociaux concernés seront alertés et iront faire un tour chez les parents qui ont autorisé l’enrôlement de leurs jeunes enfants pour ce genre de pantalonnade perverse! Parce qu’à mon sens, cela peut s’apparenter à de la maltraitance! De toute évidence, un papa et une maman, quand ces derniers sont aussi tordus ou ont perdu tous repères moraux pour sombrer dans un militantisme bête et méchant, ne sont certainement pas mieux pour les enfants que des parents homosexuels respectant leur intégrité psychique et intellectuelle!

Pecher_Par_PoissonAlors, quand ces gens se plaignent d’être traités d’homophobes, je me marre presque! Parce que c’est un euphémisme quand on écoute leurs rhétoriques bourrées de stéréotypes les plus malveillants! Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, quelqu’un qui en accuse une autre d’être contre-nature du simple fait de son orientation sexuelle et qui lui attribue gratuitement les pires vices, rentre bien dans la catégorie des homophobes! Que ces gens assument complètement leur posture! Là, éventuellement, on pourrait alors commencer à parler de courage! Et encore….dans une société qui partage encore largement nombre de ces préjugés à l’égard des homosexuels, on est encore loin de l’audace homérique!

Les réseaux de l’extrême: “Ils empoisonnent le débat public”

Cela fait un petit moment que j’avais envie de discuter des “arguments” (plutôt du déchaînement émotionnel) des détracteurs de Caroline Fourest contre sa série de documentaires “Les réseaux de l’extrême”, mais là, pas besoin, puisque Contresubversion le fait déjà très bien! Je ne peux donc que vous recommander la lecture de son billet, régulièrement mis à jour (et oui, c’est une forme de renvoi d’ascenseur, puisqu’il a cité un de mes billets, il y a quelques temps!)! J’apporterai peut-être une fois mon petit galet à ce sujet, mais je n’ai pas le temps de le faire maintenant!

Marg bar diktator

A partir du 5 février, diffusion sur France5 d’une enquête, en quatre volets, de Caroline Fourest sur: “Les réseaux de l’extrême“.

Ils empoisonnent le débat public […]

Présentation de chaque épisode, entretien avec l’auteure et dossier de presse.

1er épisode ce soir 5 février à 20h35, les propagandistes (shabiha médiatiques) d’Al Assad, Kadhafi, Poutine, régime Iranien, Hezbollah, Chavez:

LES OBSÉDÉS DU COMPLOT […] les médias sont soupçonnés de ne pas dire la vérité… Ils croient en des auteurs comme Thierry Meyssan, passé de la défense de la laïcité à celle de l’ayatollah Khomeyni. Ils croient au complot sur le 11 Septembre, à celui visant à remodeler le Moyen-Orient. Ils croient aux mercenaires, souvent à la solde de l’Iran ou de la Syrie, qui leur expliquent le monde comme un roman policier. Qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils tant de succès ? […]

Prochaines diffusions:

LES RADICAUX…

View original post 836 more words