Votations du 18 mai 2014 #1 | Refuser l’initiative de la Marche Blanche ne signifie pas protéger les pédophiles

Je viens de recevoir le matériel de vote pour le 18 mai 2014 et je découvre donc le texte de l’initiative populaire de la Marche Blanche intitulée “Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants. Et là, je dois dire que j’ai été assez surprise. En effet, celui-ci couvre un spectre de situations d’agressions bien plus large que ne le laissent entendre les discours de ses partisans diffusés un peu partout depuis quelques semaines. Initiants comme opposants, d’ailleurs, n’arrêtent pas de s’étriper sur la question de la potentielle disproportion d’une mesure visant à interdire définitivement à des pédophiles condamnés pour délits sexuels d’exercer une activité bénévole ou professionnelle en contact avec des enfants, tout en oubliant royalement que 1) le texte de l’initiative ne parle jamais de pédophile ou de pédophilie, et 2) qu’ en plus des “enfants”, il évoque aussi une catégorie on ne peut plus floue de victimes potentielles ou avérées: les personnes incapables de résistance ou de discernement et les personnes dépendantes. Si, comme on le verra, le texte de l’initiative se caractérise déjà par une grande imprécision dans sa formulation, la communication de son comité, elle, comprend de nombreuses ambiguïtés et confusions, notamment entre pédophile et pédocriminel, sur lesquelles jouent ceux qui soutiennent ce projet constitutionnel. Enfin, même si je ne suis pas docteur en droit (seulement en média et communication), je peux malgré tout très bien voir ce qu’il y a de problématique à proposer au peuple de se substituer au juge, comme le veut ce texte.

Continue reading

Advertisement
Link

Simplement correct #4-4 | Les contresens militants

Kid_with_the_press_transJe viens de découvrir un nouvel article publié par Kiosque aux Canards, un webzine se piquant de commenter l’actualité de manière impertinente. Une impertinence poussée d’ailleurs assez loin, puisqu’elle implique du copié-collé non-référencé, des citations tronquées et re-contextualisées et une reformulation complètement fausse des propos critiqués. Où l’on voit une fois de plus que la combinaison entre le journalisme et le militantisme s’avère être un exercice d’équilibriste particulièrement périlleux. Continue reading

Link

Simplement correct #4-2 | Des charognards? Vraiment?

vulture_dead_end_51928[Billet court – Temps de lecture: environs 5-6 minutes]

[Voir Edit du 15 juillet 2013 à la fin]

Comme je l’ai déjà remarqué à plusieurs reprises dans mes billets, ce n’est pas la déontologie journalistique, ni même les scrupules moraux qui risquent d’étouffer la rédaction du blog d’opinion Les Observateurs.ch. On peut dire que cette dernière avait déjà crevé plusieurs niveaux du sub-zéro journalistique lorsqu’elle reprenait un chiffon d’insultes toutes plus grossières les unes que les autres à l’égard des FEMEN, laissait attribuer à des intervenants médiatiques des propos qu’ils n’ont jamais tenus et qui relèvent apparemment de l’illusion auditive, ou encore en proposant en accroche sur la page principale du blog une affirmation pourtant complètement démentie dans le billet. Là, elle s’enfonce un peu plus en nous relayant une actualité….que pratiquement tous les acteurs impliqués démentent depuis 36 heures! Et oui, il semblerait que le médiatiquement incorrect, c’est-à-dire inexacte, voir erroné, des Observateurs.ch, ne soit pas sur le point de s’essoufler.

Continue reading

Link

Sur un fil de la toile #10-2 | La “science citoyenne” illustrée. Qu’on se le dise au CNRS…

See on Scoop.itEpistemology | Epistémologie 2.1.

“J’ai publié ici il y a un peu un communiqué de l’AFIS qui dénonçait un projet de “sciences citoyennes” au sein du CNRS :

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2081

Certains ont trouvé ce communiqué trop abrupt ou exagéré, notamment lorsqu’il parle d’une “version post-moderne” de la fameuse “science prolétarienne” de l’époque de Lyssenko.
Le communiqué s’efforce de montrer qu’en réalité il n’est pas tant question de faire partager le goût de la science et la pratique de celle-ci par le plus grand nombre, mais que sous ce vocable de “sciences citoyennes”, qui aime se parer frauduleusement de ces atours participatifs et “démocratiques”, il y a en fait un projet politique bien précis adossé sur des théories épistémologiques bien particulières.”

ArianeBeldi‘s insight:

Yann Kindo illustre plus précisémment ici pourquoi le communiqué de presse de l’AFIS au sujet de l’introduction d’une “science citoyenne” au CNRS n’a rien d’exagéré. En effet, il suffit de lire les documents publiés sur le site des initiatieurs de ce projet pour se rendre compte que ce qui est poursuivi comme but n’a rien à voir avec de la science, mais avec de la propagande politique et une tentative d’obliger des scientifiques à légitimer des idées et des considérations politiques qui ne sont en rien scientifique. En d’autres termes, il s’agit de faire passer de la pseudo-science pour une science démocratisée et éthique, sous-entendu, la science actuelle serait fermée aux citoyens et se ficherait royalement des conséquences de sa progression sur la société. Sans compter qu’il ne s’agit pas de n’importe quels citoyens lambda, mais d’associations poursuivant des objectifs politiques particuliers, qui ne sont pas forcément partagés par l’ensemble des citoyens du pays. En d’autres termes, ce serait un hold-up sur la science nationale par une minorité. En politique, on appelle cela du lobbying.

See on blogs.mediapart.fr

Simplement correct #3 | Quand la foi et l’idéologie rendent aveugle aux faits…

Rel16_transDans une lettre à la Tribune de Genève du 13.11.2012, reproduite par son auteur sur le site néoconservateur et pro-extrême-droite israélienne Dreuz info, l’Abbé Alain-René Arbez propose quelques réflexions personnelles que lui a inspiré l’histoire de Lucia Dalhab, une Suissesse d’0rigine française, convertie à l’islam et militante chez les Verts de Vernier (GE) (Pas de Meyrin, comme il l’a écrit…ça commence bien!). Il en profite alors pour nous servir une propagande néoconservatrice réactionnaire bourrée de stéréotypes grossiers et éculés sur l’islam, le christianisme, le judéo-christianisme et….Barrack Obama! Continue reading