Sur un fil de la toile #6-7b | Il y a aussi loin de la posture juste littéralement politiquement incorrecte à la position vraiment anticonformiste

Dans un billet récent, constatant qu’il y a loin du simple blog d’opinion au vrai journalisme d’opinion, je relatais brièvement un échange pour le moins acrimonieux qui m’a opposée la Rédaction du blog lesobservateurs.ch le 24 mai 2014. Dans la seconde réponse qu’elle me faisait, elle exprimait l’exigence suivante:

Enfin, venez avec un seul exemple concret de fait erroné énoncé sur ce site, lequel nous serons ravis de corriger. Sinon vous comprendrez que nous n’ayons plus le moindre intérêt à vous répondre et, par conséquent, à vous publier.

Ce que j’ai fait dans le billet en question. Puis, j’ai envoyé un nouveau message, sur la page du même article, annonçant la publication de ce texte recensant non pas UN seul cas de fait erroné énoncé, mais plusieurs, comme le montre la capture d’écran suivante, affichant mon commentaire en attente de modération.

Capture d'écran de mon commentaire en attente de modération, envoyé au billet intitulé "Petite étude du traitement médiatique de l'UDC".

Capture d’écran de mon commentaire en attente de modération, envoyé au billet intitulé “Petite étude du traitement médiatique de l’UDC”, le 30 mai 2014. [Cliquer sur l’image pour l’agrandir]

Je leur aussi envoyé un tweet, mais il est vrai que je n’ai pas été poster cette annonce sur leur page Facebook.

Continue reading

Advertisements

Sur un fil de la toile #9-4 | La censure, l’outil le moins légitime et efficace pour protéger la démocratie

boxeurLe prix du ticket n’a pas changé. Pas moins de quarante euros. Les places inoccupées se comptent sur les doigts de la main. (Le Point, Nous sommes retournés voir Dieudonné à La Main d’or, le 19.02.2014)

Comme je l’avais prévu: Dieudonné fait toujours aussi salle comble et son spectacle Asu Zoa n’est qu’une version “soft” du Mur, expurgée des parties les plus problématiques du point de vue légal. Ou plus exactement, il n’a fait que les remplacer par des allusions et des insinuations.Or, il n’y a pas de lois contre les sous-entendus!  Continue reading

Image

Commentaire à chaud #22 | Et si les “moutons noirs” étaient les vrais porteurs du politiquement incorrect?

Comme pour n’importe quelle plateforme électronique, on trouve de tout au quotidien sur Facebook. Là, je viens de tomber sur la caricature “moutonnière” suivante:

Moutons_blancs_idiots_vs_mouton_noir_intello

J’ignore qui en est l’auteur, mais elle offre, bien involontairement je pense, une réponse bienvenue à une autre image très connue en Suisse (mais aussi dans d’autres pays) depuis une certaine votation:

Affiche de la campagne UDC pour son initiative sur le renvoi des "étrangers criminels".

Affiche de la campagne UDC pour son initiative “pour le renvoi des étrangers criminels“, acceptée en votations le 28.11.2010.

Continue reading

Sur un fil de la toile #6-4 | Politiquement hyper-incorrect ou la confusion entre dénigrement et anticonformisme

Woman_with_boxing_gloves_transCes derniers mois, je n’ai pu m’empêcher d’épingler quelques articles des Observateurs.ch, un site qui se présente comme un nouveau média romand et prétend apporter un politiquement incorrect qui ferait défaut au paysage journalistique de la région. J’en ai même fait le prétexte à l’inauguration de ma nouvelle rubrique simplement correct, que je conçois comme une réaction à une tendance de plus en plus appuyée dans l’espace public à faire passer des idées réellement incorrectes, mais dans le sens premier du mot, soit inexactes, fausses, voir malhonnêtes, pour de l’anticonformisme. Comme si la révolte contre une norme dominante impliquait forcément de manipuler les faits et de laisser derrière soi toute rigueur intellectuelle. Cependant, j’ai été tellement occupée par ma thèse (que j’ai terminé de rédiger, yeah!), que je n’ai pas eu le temps de réagir aux incorrections qui se sont littéralement multipliées sur ce site, le tirant de plus en plus bas sous le niveau zéro de l’argumentation au point d’en arriver au niveau des insultes. Eh oui, apparemment, maintenant, le dernier nec plus ultra de l’anticonformisme consisterait à insulter ses adversaires idéologiques, voir politiques, en les traitant de tous les noms d’oiseau. De toutes évidences, ce n’est pas seulement l'”esprit de recherche”, pourtant initialement revendiqué par le créateur de ce blog collectif d’opinion, qui fait trop bien-pensance pour ces “journalistes” auto-proclamés, mais aussi simplement la réflexion tout court! Pourquoi se prendre la tête à développer un raisonnement basé sur une recherche des faits quand on peut simplement invectiver les gens de manière injurieuse?  C’est ainsi qu’une tirade  empreinte d’une grossièreté machiste des plus grasses et consternantes contre le mouvement féministe radical ukrainien FEMEN  a récemment retenu mon attention. Il faut dire qu’agiter un tel torchon sous le nez de n’importe quelle féministe, même très, très modérée, équivaut à donner une grande tape sur un bras récemment cassé! Continue reading