Quote

Sur le fil de la toile #10-13 | Le fossé entre les propos des scientifiques et ce qu’en comprennent les citoyens militants

mouton_surprisDans un rapport sorti aujourd’hui, les scientifiques de l’INSERM écrivent cela au sujet de l’impact de certains pesticides sur la santé humaine:

D’après les données de la littérature scientifique internationale publiées au cours des 30 dernières années et analysées par ces experts, il semble exister une association positive entre exposition professionnelle à des pesticides et certaines pathologies chez l’adulte : la maladie de Parkinson, le cancer de la prostate et certains cancers hématopoïétiques (lymphome non hodgkinien, myélomes multiples). Par ailleurs, les expositions aux pesticides intervenant au cours des périodes prénatales et périnatale ainsi que lors la petite enfance semblent être particulièrement à risque pour le développement de l’enfant.

Une lecture un tantinet attentive de ces propos fait clairement apparaître que les scientifiques de l’INSERM nous disent que dans certaines conditions d’expositions et suivant les substances, les pesticides peuvent avoir certains effets sur la santé, mais que leur évaluation dépend de nombre de paramètres. Il n’y a donc rien de systématique, ni de dramatique dans leur rapport. Continue reading

Advertisement

Sur un fil de la toile #6-2 | De la paresse intellectuelle de certaines “élites” à l’heure de la démocratisation de l’expression

On me dira que je devrais laisser tomber, que j’ai vraiment d’autres choses plus importantes à faire et qu’au final, ça ne devrait pas m’empêcher de dormir. Et effectivement, ce n’est pas cela qui m’empêche de dormir. J’ai plein d’autres soucis, du côté de ma thèse. C’est vite vu, je peux difficilement regarder ma collection de DVD d’anime sans ressentir une immense lassitude et une envie de fondre en larmes. Mais, j’ai toujours eu un intérêt prononcé pour la vie politique telle qu’elle s’exprime dans l’espace médiatique et avec l’intégration du Web dans les habitudes de débats et de communication des citoyens, il est devenu encore plus trépidant et dense. Du coup, je peux difficilement m’empêcher de cogiter et de réagir à ce que je lis sous le clavier des divers acteurs du débat citoyen.

Or, j’ai l’impression, mais c’est totalement subjectif et il faudrait donc le vérifier de manière plus rigoureuse et méthodique, que les participants à ces débats semblent être tombés massivement dans un travers repérés dès les années 80 par un certain Isaac Asimov (!), qui le limitait alors surtout au contexte nord-américain:

There is a cult of ignorance in the United States, and there always has been. The strain of anti-intellectualism has been a constant thread winding its way through our political and cultural life, nurtured by the false notion that democracy means that “my ignorance is just as good as your knowledge.

[Newsweek (21 January 1980), cité dans Wikiquote]

A mon sens, on retrouve tout particulièrement ce type d’attitude parmi nombre de ceux qui prétendent urbi et orbi vouloir pourfendre le politiquement correct et la pensée unique de l’élite ou de l’establishment, opposé au peuple et à son bon sens, voir à sa sagesse multiséculaire. A ce titre, on a régulièrement droit à des attaques en règles contre tout ce qui relève d’une expertise, du moins, lorsqu’elle contredit les intuitions des opinions publiques les plus bruyantes, et à des accusations de trahison, voir de tromperie du citoyen, simplement parce que le résultat de ces expertises ne collent pas avec ce que’ils constatent dans leur vie de tous les jours. On tombe alors dans une espèce de relativisme qui voudrait que l’expérience personnelle et subjective vaille autant que n’importe quelle autre, mais surtout, autant que toutes les études de terrain menées en long et en larges par des chercheurs, qu’ils soient universitaires, fonctionnaires ou experts pour des institutions privées. Du coup, ces postures supposent que le témoignage peut parfaitement tenir lieu de preuve irréfutable sur laquelle construire toute une réflexion philosophique et politique.

Continue reading