Sur un fil de la toile #6-7b | Il y a aussi loin de la posture juste littéralement politiquement incorrecte à la position vraiment anticonformiste

Dans un billet récent, constatant qu’il y a loin du simple blog d’opinion au vrai journalisme d’opinion, je relatais brièvement un échange pour le moins acrimonieux qui m’a opposée la Rédaction du blog lesobservateurs.ch le 24 mai 2014. Dans la seconde réponse qu’elle me faisait, elle exprimait l’exigence suivante:

Enfin, venez avec un seul exemple concret de fait erroné énoncé sur ce site, lequel nous serons ravis de corriger. Sinon vous comprendrez que nous n’ayons plus le moindre intérêt à vous répondre et, par conséquent, à vous publier.

Ce que j’ai fait dans le billet en question. Puis, j’ai envoyé un nouveau message, sur la page du même article, annonçant la publication de ce texte recensant non pas UN seul cas de fait erroné énoncé, mais plusieurs, comme le montre la capture d’écran suivante, affichant mon commentaire en attente de modération.

Capture d'écran de mon commentaire en attente de modération, envoyé au billet intitulé "Petite étude du traitement médiatique de l'UDC".

Capture d’écran de mon commentaire en attente de modération, envoyé au billet intitulé “Petite étude du traitement médiatique de l’UDC”, le 30 mai 2014. [Cliquer sur l’image pour l’agrandir]

Je leur aussi envoyé un tweet, mais il est vrai que je n’ai pas été poster cette annonce sur leur page Facebook.

Continue reading

Advertisement

GoogleOgle #1 | Quelques petits trucs pour vous aider à affiner votre recherche avec Google

1370628042_097683-google-logo-squareJe viens de découvrir le blog de Nicolas Friedli, Web, théologie et persiflage, et un de ses articles a particulièrement attiré mon attention: celui concernant divers opérateurs logiques, permettant d’affiner son utilisation du moteur de recherche le plus populaire au monde. Naturellement, il est toujours possible de consulter les manuels de Google, mais dans ce billet, l’auteur vous propose un résumé des principales utilisations du moteur de recherche, avec des exemples concrets.

Sur un fil de la toile #6-7 | Il y a loin du simple blog d’opinion au vrai journalisme d’opinion

lunette_ordinateurII y a quelques semaines, je me suis permise de réagir aux éloges que M. Windisch s’adressait à lui-même au sujet du bilan mirifique de son blog, lesobservateurs.ch, dans la mesure où il avait une manière fort particulière de quantifier son succès, confondant notamment allègrement “pages vues” (c’est-à-dire affichées dans le navigateur) et “pages lues”. Il proposait alors des statistiques mirobolantes, supposées faire verdir de jalousie tous les autres médias romands. Mais, je n’ai que brièvement abordé la question de ce qui l’a motivé à lancer ce qu’il avait alors appelé son «projet de plateforme multimédia d’un type nouveau en Suisse romande». Il s’agissait notamment pour lui de remettre à l’honneur ce qu’il a appelé, dans un de ses tous premiers billets, publié le 29.01.2012, «l’esrpit de recherche», dont il estime, avec raison, qu’il est effectivement souvent en perte de vitesse et dont il donnait alors la définition suivante:

[…]à la fois la rigueur, exactitude et précision dans la vérification; rapidité pour saisir les idées les plus audacieuses et longue patience dans leur élaboration; capacité d’analyse détaillée et de synthèse; esprit positif de soumission aux faits et aptitude au doute et à la critique, capacité à exploiter la fécondité de l’erreur; les progrès de la connaissance contredisent les inerties des représentations stéréotypées; l’esprit de libre examen, d’indépendance; l’imagination, l’audace, l’originalité, l’inventivité, la curiosité, la créativité, le travail prolongé, approfondi et souvent solitaire, etc…

Ces qualités devraient être présentes aussi bien dans les sciences sociales que dans le journalisme. Ces deux domaines professionnels, qui cherchent tous deux à mieux comprendre et à expliquer les réalités sociales, culturelles et politiques, pourraient d’ailleurs collaborer bien davantage afin d’apporter encore plus de connaissances et de propositions de solutions aux gigantesques problèmes de nos sociétés actuelles.

On ne peut qu’être d’accord avec cette description de cette approche qu’il aurait aussi bien pu appeler par son nom: la méthode scientifique. Celle-ci fonde d’ailleurs en grande partie la pratique et la déontologie journalistique, même s’il n’est pas possible pour un journaliste d’aller autant au fond des choses que pour un universitaire qui peut consacrer des mois, voire des années, à un même sujet.

Mais, l’essentiel du projet des Observateurs.ch se situe ailleurs. En effet, comme il l’affirme au début de ce même billet, la lutte contre bien-pensance de gauche et le politiquement correct constitue l’un de [nos] leurs fils conducteurs. Le but des observateurs.ch serait donc d’apporter une diversité idéologique, soit de proposer un média d’opinion clairement positionné le plus à droite possible. Ce qui ne devait pas empêcher, comme indiqué par la citation ci-dessus, de constituer une plateforme médiatique intellectuellement rigoureuse et s’en tenant aux faits. Or, il faut reconnaître, deux ans après le lancement de cette expérience, que ce n’est pas grâce aux Observateurs que l’«esprit de recherche» risque de reprendre du poile de la bête! Plus exactement, “La Rédaction” (qui que soient la ou les personnes comprises dans ce titre) et M. Windisch ont régulièrement fait exactement le contraire de ce qu’il préconisait dans cette citation. De fait, j’en déduis que les responsables du blog ont donc complètement renié les objectifs initiaux qui devaient définir la ligne de ce blog…et ce, dès le début, pour se focaliser sur un seul but: dézinguer sans repos tout ce qui se trouve à leur gauche (soit à peu près 70% de la palette des positionnements politiques). Malheureusement pour eux, ils sont loin d’être les premiers venus sur ce créneau, puisque ce courant de pensée est non seulement déjà représenté sur d’autres blogs, notamment Commentaires.com, mais aussi, si, si, dans ces mêmes médias romands si détestés par lesobservateurs.ch! Continue reading

Sur un fil de la toile #10-26 | On en parle et On s’en lave les mains

Scène de lavement au XVIIIe siècle. Museu Nacional do Azulejo, Lisbonne (Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Lavement#mediaviewer/Fichier:Clyst%C3%A8re_Museu_Nacional_do_Azulejo.JPG.). CC BY-SA 3.0

Scène de lavement au XVIIIe siècle. Museu Nacional do Azulejo, Lisbonne (Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Lavement#mediaviewer/Fichier:Clyst%C3%A8re_Museu_Nacional_do_Azulejo.JPG.). CC BY-SA 3.0

Après les dangers du WIFI sur la pousse du cresson (et par extension logique, sur la santé humaine, hein!) et la lithothérapie, la drammathérapie, l’aromathérapie, voilà qu’avant-hier matin, On en parle, toujours à l’instigation de Lydia Gabor, a décidé de faire spontanément de la publicité gratuite et spontanée pour une énième pseudo-médecine, à savoir….les cures de détoxification! Pour faire bonne mesure, les journalistes se sont quand même adressés à deux médecins. Problèmes: Ceux-ci ne servent que d’alibis symboliques. En effet, leurs considérations sont rapidement balayées, les journalistes se satisfaisant des réponses de Nathalie Sauthier, nutritionniste à l’Institut Kousmine, dont la plupart ne tiennent pourtant pas la route, ni d’un point de vue factuel, ni d’un point de vue logique! En gros, il n’y a aucune preuve scientifique de l’efficacité ou même de l’utilité de ce genre de cure, elle peut même être dangereuse pour la santé, mais parce qu’une invitée-témoin a affirmé que cela lui faisait du bien, on en déduit qu’il vaut quand même la peine d’essayer et, surtout, d’en parler. Et d’en parler favorablement, tout en laissant aux auditeurs le soin de faire eux-mêmes le tri parmi toutes les informations balancées en vrac, sans hiérarchisation, ni distinction de fiabilité et de vraisemblance, et de prendre leurs responsabilités. On en parle, mais VOUS en faites l’expérience à VOS risques et périls, et «On s’en lave les mains». Tant pis si les seuls à en retirer de vrais bénéfices sont les prestataires de services qui recommandent ces cures, lesquels sont rarement des œuvres de charité!

Edit du 23.05.2014: On en parle a relayé ma réaction à leur émission du 19.05.2014, apparemment, parce qu’une autre auditrice l’avait aussi commentée dans un sens similaire. Je ne suis cependant qu’à moitié satisfaite, dans la mesure où c’est plus le constat sur la détoxification (patamédecine) qui a été relevé, que la problématique qui me préoccupe vraiment ici, à savoir la difficulté des journalistes généralistes à aider le public à faire la distinction entre science et d’autres formes de connaissance, telle que la spiritualité, l’ésotérisme, etc., notamment lorsqu’elles essaient de se faire passer pour de la science ou pour une certaine science.

Continue reading

Sur un fil de la toile #6-3c | Allô, Allôôô!! Non, mais allô quoi! C’est pour quand les manifestations contre l’horreur? Parce que ça urge là….

Preacher_Frame_transJe viens d’apprendre par une alerte d’AllOut que le pasteur évangéliste fanatique américain Lou Engle doit venir se produire au cours d’un événement à Genève, le 31 mai 2014. A la tête d’une immense organisation internationale, appelée The Call, le prédicateur charismatique s’est notamment fait connaître par sa lecture littérale rigide de la Bible, sa volonté de promouvoir une société théocratique, soumise à la loi religieuse (selon son interprétation, naturellement), et son opposition particulièrement hargneuse et haineuse à l’avortement et à l’homosexualité. Il a notamment organisé en 2010 une grande réunion publique de soutien aux parlementaires ougandais qui tentaient de faire passer une loi punissant l’homosexualité de mort ou de prison à vie. Ah oui, d’ailleurs, elle a fini par passer, l’année dernière! N’hésitant pas à appeler au meurtre, ce triste personnage incarne un fanatisme chrétien que l’on ne saurait ignorer, d’autant moins qu’il draine derrière lui de très nombreux partisans, dans le monde entier. Ainsi, une branche de The Call a été fondée à Genève il y a quelques années. Il est supposé venir lui rendre visite le 31 mai prochain et participer à une prière collective qui se tiendra à l’UpTown (après que les BFM l’ait déprogrammé quand ses responsables se sont rendus compte à qui ils avaient à faire). L’année dernière, le même mouvement avait déjà organisé un événement similaire….dans la cathédrale de Genève! A l’époque, Charlotte Kuffer, la présidente de l’Eglise protestante de Genève n’avait apparemment pas jugé bon de refuser de leur prêter les lieux:

Nous ne connaissions pas ce mouvement, nous n’avions pas de raison de leur refuser ce bâtiment

Pourtant, un rapide petit tour sur le site Web de cette organisation aurait dû alerter les responsables de l’Eglise protestante de Genève quant aux objectifs de ces gens et leur dangerosité! Aujourd’hui, tout ce qu’ils trouvent à dire est:

que ce lieu très symbolique n’est «peut-être pas le plus approprié»: «Si nous ne condamnons pas les mouvements tels que The Call Geneva, nous ne souhaitons en revanche pas les cautionner. Leur positionnement théologique, politique, et dans l’espace public est totalement étranger à notre république laïque.»

Et ça s’arrête là. Pourtant, s’il y a une institution qui est bien placée pour confronter ces gens-là, c’est bien l’Eglise protestante de Genève! D’ailleurs, je me demande ce que font les autres “chrétiens modérés”?? Comment peuvent-ils tolérer qu’un prédicateur de haine comme ce Lou Engle puisse venir à Genève répandre son poison, sous leur nez, sans rien dire? Pourquoi est-ce uniquement les organisations LGBT qui se mobilisent et pas les aussi les chrétiens? Notamment, ces ardents défenseurs auto-proclamés de la civilisation judéo-chrétienne européennes qui demandent instamment aux musulmans dits “modérés” de manifester publiquement et systématiquement leur opposition à tout fanatisme islamique, armé ou même simplement verbal, mais que l’on n’entend jamais quand le danger vient de leur propre rang??

Ariane_Manga_GoguenardeAlors, si jamais des chrétiens modérés veulent organiser une méga-manif contre ces fous furieux issus de leur rang, je leur amène volontiers des cervelas! Sinon, qu’ils ne s’étonnent pas que les critiques contre l’intégrisme et le fondamentalisme chrétien continuent de pleuvoir dans les médias! Après tout, puisqu’ils ne le font pas eux-mêmes, il faut bien que quelqu’un proteste contre ce fanatisme!