Au 6 février 2014 | Thèse enfin finie et bien finie!!

graduate_10_transAlors, voilà, enfin, enfin, enfin….ma thèse est terminée et bien terminée! Non, je ne vais plus rien y ajouter! C’est fait, finito! Toutes les démarches administratives pour le dépôt de ma thèse aussi! J’ai reçu un certificat m’annonçant que j’avais réussi mon doctorat et qu’il ne me reste donc plus qu’à venir chercher mon joli papier officiel le 27 juin 2014 à Strasbourg, au cours d’une cérémonie de remise des diplômes!

Sinon, j’attends avec une certaine impatience qu’elle soit enfin mise à disposition sur le répertoire national des thèses déposées dans les universités françaises. Pour l’instant, tout ce qui est indiqué sur ma page, c’est ceci:

Capture d'écran de ma page sur le répertoire national Thèses.fr. au 6 février 2014.

Capture d’écran de ma page sur le répertoire national Thèses.fr. au 6 février 2014.

Mise à jour au 10 février 2014:

Grâce aux indications d’Emilien Ruiz, chercheur post-doctorant au Centre d’études européennes à SciencesPo, j’ai découvert qu’il m’était possible de publier ma thèse sur TEL (Thèse En Ligne) un autre registre nationale français, mais promouvant l’auto-archivage afin de faciliter le partage des travaux des chercheurs. Vous trouverez un résumé ainsi qu’un lien vers une version PDF de ma thèse dans son intégralité sur cette page.

Advertisements

Votations du 9 février 2014 #1-2 | Vérification des allégations des opposants à l’initiative “Financer l’avortement est une affaire privée”

Affiche de la campagne des opposants à l'initiative "Financer l'avortement est une affaire privée".

Affiche de la campagne des opposants à l’initiative “Financer l’avortement est une affaire privée”.

Après avoir traité des allégations des auteurs de l’initiative “Financer l’avortement est une affaire privée”, il est temps de passer celles de leurs opposants à la loupe de la vérification. De manière générale, le constat est beaucoup plus positif que pour les propos des initiants, qui la plupart du temps restent très factuels, mais il y a quand même quelques affirmations qui posent problèmes, soit parce qu’elles sont inexactes ou parce que les relations de cause à effet proclamées ne sont pas si évidentes que cela, soit parce qu’elles confondent des vœux pieux avec des états de fait. Néanmoins, les opposants ont au moins l’avantage de ne pas surinterpréter des études scientifiques ou des statistiques.

N.B.: Les parties en gras dans les textes cités de l’argumentaire des opposant reprennent la mise en exergue originale.

Continue reading