Sur un fil de la toile #10-22 | Les homéopathes se révoltent contre Boiron !

See on Scoop.itEpistemology | Epistémologie 2.1.

Lyon n’est pas la capitale de la France, ni de la physique quantique, ni de la chimie organique. Mais Lyon est la capitale mondiale de … l’homéopathie. Effectivement, le géant “pharmaceutique” mo…

Commentaire d’ArianeBeldi:

Nombre de gens se sont tournés vers l’homéopathie pour diverses raisons idéologiques, notamment pour échapper à une industrie pharmaceutique jugée trop gourmande et trop peu soucieuse du bien-être des patients.

Pourtant, cette pseudo-médecine est devenue en elle-même un énorme business qui, en plus de contredire des principes fondamentaux de physique et de chimie (la loi d’Avogadro), fonde sa légitimité sur de grosses contradictions et la trahison de ses propres principes. En effet, pour obtenir des autorisations de mise sur le marché facilitée, les fabricants doivent prouver que leurs produits ne sont pas nocifs. L’argument utilisé par les Laboratoires Boiron constitue un aveu de l’inefficacité thérapeutique de leurs médicaments, puisqu’ils avancent qu’à partir de 12CH, il ne reste plus le moindre produit actif dans leurs mélanges. En d’autres termes, cette marque commercialise de l’eau et du sucre! De fait, un médicament qui ne comporte aucun risque d’effet secondaire n’a probablement aucun effet du tout. De plus, la “vraie” homéopathie est incompatible avec une activité industrielle, puisqu’elle se base sur l’idée que chaque patient est unique et que l’on ne peut le traiter qu’avec une préparation spécialement adaptée à sa personne et sa situation.

Pourtant, tout cela ne semble pas gêner les amateurs d’homéopathie. Sans compter qu’ils ne semblent pas plus embarrassés par l’idée d’alimenter de très grosses entreprises qui légitiment leurs activités avec des arguments erronés, voire même complètement absurdes. On reproche à la pharma des comportement peu éthiques, notamment de médicaliser des problèmes sociaux ou simplement des petites gênes au quotidien pour pouvoir continuer de fourguer de nouvelles molécules aux consommateurs. Pourtant, vendre très cher de l’eau et du sucre comme des traitement thérapeutiques ne me semble pas particulièrement éthique non plus.

See on pourquoilecielestbleu.cafe-sciences.org