Link

Au fil de mes lectures #17 | Peut-on censurer au nom des faits et de la rigueur intellectuelle?

Science_Set_TransLe blog Passeur de Science, sur la plateforme du Monde, propose un billet abordant un problème lancinant pour tous les blogueurs rencontrant un minimum d’écho ou même tout profil un tant soi peu populaire sur les réseaux sociaux: la tolérance d’opinions fondées sur la mauvaise foi, la manipulation, voire le mensonge, est-elle contre-productive et mène-t-elle au triomphe des idées fausses? Dit autrement, doit-on tolérer les “trolls” et leurs pseudo-anticonformisme ou bien faut-il les censurer? Ou encore, est-il utile de passer un temps fou à rectifier leurs propos pour éviter de laisser des propagandes souvent mensongères sans réponse? Si Pierre Barthélémy inscrit sa réflexion dans le cadre stricte de publications scientifiques pour le grand public, la même question peut effectivement se poser à tout un chacun qui essaie de diffuser des analyses rigoureuses et honnêtes, basées sur des données factuelles, avérées et vérifiables.