Simplement correct #3-1 | Piétiner le droit international au nom des chrétiens d’Orient

Kid_with_the_press_transRéagissant à l’annonce du DFJP relayant la décision prise par Simonetta Sommaruga d’accepter un contingent de 500 réfugiés recensés par le HCR, Mireille Vallette raille les critères sur lesquels se base leur sélection, soit le traumatisme subi du fait de la guerre civile: Personnellement, sur deux millions, je ne vois pas très bien quel sens ce geste représente Un nano symbole, et un critère (la parenté) absurde. Elle se demande particulièrement  pourquoi les heureux élus ne sont pas les plus en danger, soit les chrétiens qui sont pourchassés et tués et n’ont aucune garantie de revivre normalement dans leur pays. En d’autres termes, elle suggère que la Suisse sélectionne les réfugiés syriens sur la base de leur religion! Rien que ça! Alors, outre qu’elle ne cite pas correctement Mme Sommaruga et que son idée n’est simplement pas réalisable d’un point de vue moral et légal, il faut aussi se demander pourquoi Mme Vallette n’apparaît nulle part lorsqu’il s’agit de plaider la cause de centaines de milliers de chrétiens (et surtout de chrétiennes, parce que nombre de ces personnes sont des femmes), fuyant des conditions économiques déplorables dans leurs pays, et qui vivent en Suisse sans statut légal. Peut-être est-ce parce qu’il n’y a pas de musulmans impliqués dans le parcours de vie de ces réfugié(e)s économiques? Continue reading

Advertisement