Link

Commentaires à chaud #14| La médecine traditionnelle chinoise: une industrie capitaliste, mais des traitements à l’efficacité douteuse!

beeJ’entends fréquemment les adeptes de médecines dites alternatives et/ou traditionnelles estimer qu’elles représentent un bon moyen de contourner les lobbies pharmaceutiques et les traitements médicaux modernes comportant des effets secondaires considérés comme injustifiés. Ces médecines, du fait de leur ancienneté, seraient ainsi plus authentiques et donc dépositaires d’une espèce d’innocence proche de la nature, dont la science et la modernité nous auraient presque complètement détournés pour notre propre malheur (et celui de notre bienveillante “Mère Nature”). Ainsi, ces pratiques anciennes n’auraient pas été corrompues par le capitalisme et l’appât du gain à tout crin et constitueraient notre dernier ancrage à notre chère “Mère Nature”. Vraiment?

Et bien, de toute évidence, ce n’est pas le cas de la médecine traditionnelle chinoise, dont les prescriptions incluent des traitements à base de piqûres d’abeilles (oui, vous avez bien lu!) pour soigner des cancers ou la sclérose en plaque (!!). D’après Le Point, qui relaie une dépêche de l’AFP,  elle constitue une industrie valant, au bas mot, 63 milliards d’euros en 2012, soit plus de 31% du total de la production médicale de Chine, selon le Bureau national des statistiques! On y apprend aussi que ce sont surtout les personnes âgées et celles qui n’ont pas les moyens de s’offrir une médecine basée sur la science qui y ont recours.

Bee1_clip_art_hightNéanmoins, on peut malgré tout se demander quel est l’intérêt de promouvoir de telles pratiques, dans le sens où il n’y a aucune preuve, pas même empirique de l’efficacité de ce genre de traitement. Sauf pour vider votre porte-monnaie! De plus, dans le cas des piqûres d’abeilles, quand on sait qu’une seule peut générer de fortes réactions allergiques chez certaines personnes, on n’ose à peine imaginer ce que donne l’application d’un traitement complet impliquant une douzaine de piqûres sur tout le corps pour ce genre de patient!! Donc, à moins d’être complètement masochiste, je ne vois aucun intérêt à l’apithérapie!