Link

Au fil de mes lectures #7 | Interview de Caroline Fourest en marge du Festival International du film des Droits de l’Homme

CaroSmilingBlackCatline Fourest, âme militante :: 360° :: le magazine lgbt de Suisse romande.

Un entretien qui a apparemment beaucoup énervé Didier Lestrade, un des détracteurs de la journaliste (cf. son commentaire, au bas de l’article), mais qui permet à Caroline Fourest de mettre des points sur certains “i”! Par exemple, si vous voulez vraiment la connaître, il faut effectivement lire ses livres. Comme elle le dit elle-même, c’est dans l’écriture d’essais et de compte-rendus d’enquêtes qu’elle se sent:

[…] la plus libre. Là où j’ai le plus de place. Là où je maîtrise entièrement mon propos, mon travail et où j’ai du temps. Mais c’est grâce à ce temps que je peux prendre pour écrire des essais, creuser des questions, gagner en connaissance et m’éclaircir les idées que je peux ensuite avoir la patience de le dire plus brièvement dans d’autres espaces pour toucher des gens qui ne lisent pas de livres.