Link

Au fil de mes lectures #4 | La marginalisation de l’Europe

>> LeTemps.ch | L’Europe est en passe de devenir une colonie des pays émergents <<

Newspaper_folded_transVoilà une excellente analyse de Michael Marder qui remet un peu en perspective la situation européenne par rapport au reste du monde….un reste du monde qui est en train de coloniser l’Europe économiquement en rachetant les fleurons étatiques privatisés au cours de la crise. Plus exactement, les anciens colonisés, dont la Chine, l’Angola, le Brésil, l’Argentine, etc., sont en train de renverser les rapports de force économiques, et donc politiques, avec leurs anciens colonisateurs, notamment l’Espagne et le Portugal. Mais, les autres pays européens en crise ne sont pas épargnés même s’ils n’ont pas forcément pris part. Cette analyse montre aussi à quel point la perception des relations internationales par les adeptes du “néo-colonialisme” est complètement à côté de la plaque, dans la mesure où ces militants semblent avoir complètement raté le tournant de l’émergence des nouveaux pays industrialisés, continuant à dénoncer une domination occidentale du monde qui est de plus en plus chancelante. Et comme le dit Michael Marder, si un ré-équilibrage des forces en présence est souhaitable, cela ne signifie pas que la montée en puissance d’autres pôles mondiaux débouchera forcément sur plus de justice sociale et politique. Sur ce dernier point, il est donc impératif que les Européens défendent une certaine vision du monde, basée sur la chartes universelle des Droits de l’Homme:

Certes, un changement de paradigme en faveur d’un dé-centrage de la conscience collective européenne est le bienvenu. Mais il faudra impérativement rappeler, et rappeler sans cesse, les idéaux universellement contraignants de justice sociale et économique dont les mouvements et les penseurs politiques du Vieux Continent se sont faits les champions.