Video

Sur un fil de la toile #1-1 | Visite virtuelle d’un site archéologique

Comme tout un chacun, j’avoue être souvent fascinée par les prouesses informatiques et multimédia qui se révèlent dans les initiatives visant à re-créer en images 3D des environnements complexes, que ce soit des paysages, des villes, des villages, ou des sites archéologiques, comme dans le cas qui motive ce billet de blog.  Cependant, ma fascination n’empêche pas non plus la manifestation de mon esprit critique, particulièrement sensibilisé par des années d’études en sociologie et anthropologie, des sciences, des technologies et des médias. Loin de moi tout esprit chagrin qui déplore chaque avancée technologique comme une perte d’authenticité ou de spiritualité. J’adopte plutôt la posture pragmatique qui veut que toute technologie bien utilisée génère plutôt des bienfaits. Mais, le diable se loge dans les détails et c’est la question de “ce bien utilisée” qui nécessite une réflexion un peu approfondie, si l’on ne veut pas tomber dans certains pièges.  Ainsi, bien que ces splendides simulations tridimensionnelles m’enthousiasment toujours autant, je ne peux aussi m’empêcher de ressentir une certaine frustration et irritation.

Qui n’a pas rêvé de pouvoir se balader dans des lieux connus mondialement, voir de légende, sans avoir à dépenser des fortunes en déplacements et de l’énergie en organisation de voyages? Qui dirait non à l’idée de pouvoir les visiter à sa guise, au moment qui convient le mieux, sans devoir se plier aux contraintes d’horaire et de règles comportementales? C’est justement ce fantasme de la projection de soi dans un univers lointain, sans devoir bouger de chez soi ni se lever de son siège que les simulations audiovisuelles entendent réaliser.  Largement utilisé dans les jeux vidéo, y compris pour visualiser des mondes imaginaires et s’y promener pour y vivre toutes sortes d’aventures, cette logique sert également de soubassement aux initiatives à but culturel et éducatif, telles que la reconstitution de l’un des sites archéologiques les plus connus au monde, j’ai nommé les trois pyramides de Gizeh, par une équipe de Dassault Systèmes. Continue reading

Advertisements
Video

Saudi Woman Defies Religious Police

I just can’t help but relay this video! What a courageous and smart woman! I totally agree with her standing up to this religious police for her rights! Because she does have rights, even if they are few, even if she lives in Saoudi Arabia! And all those who have been reacting negatively to her resistance, calling her obscene should know that less and less women will be willing to take the blame for male’s problem with female body!